Hausse de salaire de 45 % chez Apple, aux États-Unis

Le groupe Apple a fait le choix d’augmenter de 45 % le salaire de ses employés au deuxième semestre 2022. Son objectif est de fidéliser ses salariés en rehaussant leur rémunération. Dernièrement, l’entreprise a en effet remarqué des envies de départ chez une partie de ses employés. La hausse de salaire s’inscrit par ailleurs dans une stratégie visant à contenir le mouvement de syndicalisation constaté dernièrement.

Apple va augmenter le salaire de ses employés aux États-Unis

Apple dispose d’une structure élargie lui permettant d’appliquer une stratégie de surveillance bien ficelée dans son secteur d’activités. Ainsi, l’entreprise prend connaissance de tous les facteurs susceptibles d’impacter le bon déroulement de ses activités. Dernièrement, le géant de Cuppertino a ainsi constaté des envies de départ chez bon nombre de ses employés. L’entreprise est par ailleurs confrontée à un mouvement de syndicalisation de ses salariés au premier semestre de l’année 2002.

Face à ses phénomènes, la direction d’Apple a pris une décision importante en faveur des salariés de l’entreprise. Le salaire des employés basés aux États-Unis va donc faire l’objet d’une augmentation de 45 % par rapport à 2018, d’après les informations relayées par l’agence Reuters. Il s’agit d’une hausse conséquente pour annihiler les envies de départ chez certains.

La firme à la pomme va faire bénéficier le salaire de début de carrière des employés travaillant aux États-Unis d’une sensible augmentation. La décision prise par Apple s’appliquera à partir de juillet 2022.

Fidélisation des employés en ligne de mire

À travers ce choix stratégique, Apple poursuit un objectif bien précis. L’entreprise entend instaurer une politique de fidélisation pérenne pour ses employés. Elle cible tout particulièrement les meilleurs membres de ses équipes. Certes, la prochaine hausse de salaire s’applique exclusivement aux États-Unis. Sur la base des futurs résultats, le groupe Apple entrevoit d’étendre sa politique de fidélisation de ses employés partout dans le monde.

Apple veut éviter la démission en masse des petits employés au cours des prochains mois. En mars dernier, l’entreprise a enregistré un record de départs chez ses salariés se trouvant aux États-Unis.

Les petits développeurs, deux fois mieux rémunérés par rapport à 2019

Comme brièvement évoqué, Apple dispose d’une base de données relativement complète sur l’évolution de son secteur d’activités. Ainsi, l’entreprise a pu constater que les petits développeurs gagnent deux fois plus en 2022.

Le résultat d’une enquête diligentée par Apple, confiée à l’Institut Analysis Group, a révélé que le chiffre d’affaires des petits développeurs a augmenté de 113 % par rapport à 2019. Cette tendance a probablement influencé l’entreprise dans sa décision d’augmenter la rémunération de ses employés aux États-Unis à partir de juillet 2022.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Les annonces de la dernière keynote, cliquez-ici
– Gérer les salaires de vos salariés avec Ferway, cliquez-ici
– Faire refroidir un ordinateur Mac qui surchauffe, cliquez-ici
– Calculer les rémunérations des commerciaux avec Qobra, cliquez-ici

Share This