Metaverse de Facebook : tout savoir

Le metaverse de Facebook est un sujet qui a fait couler beaucoup d’encre. Tout le monde en parle. Mais que sait-on de ce nouveau projet de Mark Zuckerberg ? On vous dit tout.

Mark Zuckerberg s’y intéresse à fond

Le metaverse fait parti des principales priorités de Mark Zuckerberg. Le milliardaire américain a l’intention de recruter plus de 10.000 ingénieurs au cours des cinq prochaines années pour développer ce projet colossal.

Pour y arriver, le patron de Meta va, sans doute, débourser des dizaines de milliards de dollars, ce qui montre l’intérêt qu’il donne à cet univers virtuel.

Le metaverse est le projet derrière le changement d’identité du groupe Facebook. Désormais, le géant américain s’appelle « Meta ».

D’après le patron de la firme, le metaverse permettra aux internautes de se connecter avec leurs proches de façon immersive, trouver des communautés, lancer des entreprises, faire des réunions à distance, etc.

Qu’en est-il des autres « metaverses » ?

Second Life est le metaverse le plus médiatisé. Sa plateforme permet à l’utilisateur de mener une vie un peu différente. Notons que le projet a vu le jour en juin 2003. Comme quoi, le monde virtuel n’est pas venu avec l’annonce faite par Meta.

Second Life rencontre un énorme succès dans le monde. En 2012, la plateforme enregistrait déjà 60 000 connexions simultanées. En 2013, elle comptait plus de 600 000 utilisateurs actifs.

Nous citons aussi Decentraland, un monde virtuel basé sur la blockchain ETH. Dans cet univers, le terrain le moins cher se vend à près de 4,5 ETH, soit environ 12 500 dollars.

The Sandbox est un autre exemple à citer. Depuis son lancement en 2011, la plateforme ne cesse de gagner en popularité dans le monde, et ce n’est pas pour rien. En 2021, elle a fait une levée de fonds de 93 millions de dollars.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Horizon Worlds est disponible en France, cliquez-ici
– Tester les différents métavers du marché, cliquez-ici
– Les cryptomonnaies liées aux projets métavers, cliquez-ici
– Le groupe Meta enregistre une baisse de revenus, cliquez-ici

Share This