Nooco : fin du greenwashing, un indicateur carbone transparent pour tous les professionnels du bâtiment

Fondée en 2020, Nooco se positionne en réponse à un constat très simple : bien que l’indicateur carbone soit de plus en plus attendu à côté du prix, il n’y a pas en France de logiciel permettant aux entreprises de calculer rapidement et en autonomie l’empreinte carbone du bâtiment avec fiabilité et transparence.

Nooco se positionne en tiers de confiance

En France, les modalités de calcul de l’empreinte carbone varient d’une entreprise à l’autre ; via des outils propres à chaque entreprise et se basant sur des données contestables ou avec des méthodes de calcul différentes. La comparaison difficile des résultats ne permet donc pas au marché d’utiliser l’indicateur CO2 à titre compétitif.

Dans ce contexte, Nooco se positionne comme plateforme tiers de confiance, un logiciel SaaS qui permet aux acteurs de la construction de mesurer l’empreinte environnementale de leurs projets à partir d’un import simple. Les résultats sont comparables entre projets, en respectant le cadre réglementaire lorsqu’il est applicable, ou en appliquant le même niveau de rigueur scientifique lorsque ce n’est pas le cas.

Dans un second volet tourné optimisation, le logiciel permet de réduire l’impact des projets. En sélectionnant des produits et équipements du marché plus vertueux mais aussi en permettant la comparaison de variante projet afin d’optimiser les choix de conception. L’ambition est claire : promouvoir la compétition par la performance bas carbone et mettre en mouvement toute la profession. Autrement dit, faire du marché un vecteur de la transition environnementale. Les acteurs qui s’impliquent et investissent dans la transition doivent gagner des parts de marché, les autres en perdre jusqu’à ce que ça ne soit plus une option.

Enfin, Nooco, c’est aussi de la recherche pour rendre disponible une information plus fiable, plus rapidement. En modélisant les produits pour lesquelles aucune donnée fiable n’existe, en investissant en intelligence artificielle pour que le logiciel reconnaisse tout type de devis indépendamment du vocabulaire propre à l’entreprise utilisatrice.

Une réponse aux attentes de la profession

Avoir une méthode de calcul fiable, c’est une belle avancée, mais pas encore suffisante. D’autres problématiques émergent en parallèle des préoccupations environnementales au centre des prismes de décision. Les acteurs s’efforcent de répondre aux nouvelles normes et contraintes environnementales du secteur. La prise en compte du carbone ne doit pas être un frein ni devenir chronophage pour les entreprises. Nooco l’a parfaitement compris. La nouvelle version de son IA déployée en mai 2022 permet une reconnaissance des données d’entrée beaucoup plus rapide et divise par 10 le temps nécessaire pour calculer l’impact à partir d’un devis.

L’accompagnement apporté par l’équipe d’ingénierie assure l’autonomie des utilisateurs en quelques heures et les entreprises peuvent rapidement enclencher la conduite du changement selon la stratégie de transition définie.

On compte parmi ses clients : VINCI, Bouygues, Eiffage, Spie, Setec, Artelia, Egis ou Leon Grosse, mais aussi des bureaux d’études à taille humaine comme Kypseli ou Protherm.

Nooco a réussi à répondre aux problématiques majeures du secteur en mettant en place des solutions adaptées face aux enjeux d’aujourd’hui et de demain. Le pari de la jeune pousse de 16 collaborateurs ? Faire que le marché soit vecteur de la transition environnementale. Car selon eux, l’utilisation d’un logiciel comme Nooco devient déjà indispensable pour rester compétitif et responsable.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Tout savoir du chatbot développé par Witivio, cliquez-ici
– Luniwave réduit la consommation d’eau des hôtels, cliquez-ici
– La France, spécialiste des smartphones reconditionnés, cliquez-ici
– Découvrir le logiciel de communication interne Cenareo, cliquez-ici
– Retency, la solution d’anonymisation de la donnée française, cliquez-ici

Share This