Portage salarial : peur de se lancer ?

Le portage salarial est un concept de travail assez récent qui combine les avantages de l’entrepreneuriat et du salariat. Cela implique une liberté d’organisation ainsi que la protection sociale. Malgré ces nombreux atouts, de nombreuses personnes hésitent à se lancer. Cette liberté professionnelle demeure sans risque puisque le consultant en portage salarial bénéficie d’un accompagnement personnalisé. Gros plan sur ce concept innovant qui convient à différents profils, allant des jeunes diplômés aux retraités en passant par les cadres à la recherche de nouvelles opportunités. Ce sera pour eux, l’occasion de développer leurs potentiels, sans les contraintes des tâches administratives, comptables et fiscales.

 

 

Portage salarial : de quoi s’agit-il ?

Techniquement, le portage salarial est une relation tripartite qui réunit le consultant en portage, la société de portage et le client. Il incombe donc à la société de portage d’embaucher le consultant en vue d’effectuer des missions. Celui-ci travaille comme prestataire tout en bénéficiant des avantages d’un salarié classique.

La société de portage s’occupe également de la gestion et des tâches administratives d’usage. Mais avant de vous lancer dans ce projet, pensez à faire une simulation de portage salarial pour mieux comprendre le concept. En effet, le salarié porté se limite à la réalisation des missions de services. La société de portage lui versera une rémunération mensuelle équivalente au moins à 75 % du plafond de la Sécurité sociale.

Les deux parties s’accordent sur les modalités d’hébergement à travers la convention de portage salarial. Le consultant et le client se mettent alors d’accord pour signer un contrat de prestation. Ce document implique des droits et des obligations pour le salarié porté comme pour l’employeur.

 

 

Portage salarial : pourquoi des simulations de revenus ?

Si vous hésitez toujours à vous lancer dans le portage salarial, prenez le temps de tester le concept à travers les simulateurs de revenus. Le but est de calculer votre taux journalier ou vos revenus grâce à un simulateur en ligne.

Le processus est simple : vous remplissez un formulaire puis vous validez les données. Les simulations de revenus sont exemptes de frais cachés. Les services comme les assurances, la prévoyance, la mutuelle ou encore le comité d’entreprise sont pris en compte. Autrement dit, vous aurez une estimation de ce que vous percevrez auprès de la société de portage salarial.

 

 

Portage salarial : quels avantages pour le consultant ?

Le portage salarial se révèle beaucoup moins contraignant comparé au salariat traditionnel. Le concept est également plus sécurisant et plus flexible. Il faut y ajouter de nombreux avantages.

 

La gestion autonome de la clientèle

Contrairement aux employés d’une entreprise lambda, le consultant porté s’investit entièrement dans les projets qu’il choisit lui-même. Il est pleinement responsable de ses clients, avec lesquels il négocie directement ses prestations.

 

Le statut de salarié

En plus de bénéficier d’une grande autonomie, le travailleur qui choisit le portage salarial bénéficie du statut de salarié. De ce fait, il dispose de nombreux avantages dont le régime général de la Sécurité sociale, les cotisations retraites, la prévoyance, les congés payés, mais également l’assurance chômage.

 

 

Les horaires de travail flexibles

Il ne faut pas se mentir, on aspire tous à des horaires de bureau plus flexibles. Par rapport aux salariés classiques, les consultants portés sont libres de travailler à n’importe quelle heure. Ils disposent ainsi de très larges plages horaires et peuvent s’offrir du temps libre pour leurs activités secondaires.

 

Une gestion administrative optimisée

En adhérant à une société de portage salarial, le consultant s’affranchit des obligations sociales, fiscales et comptables. Ces tâches sont confiées à la société de portage, moyennant le prélèvement d’une commission.

 

 

Êtes-vous faits pour le portage salarial ?

Le concept de portage salarial convient à différents profils de travailleurs, dont les formateurs, les cadres, les managers de transition ou encore les consultants. Pour pouvoir aspirer au portage salarial, vous devez prétendre à une rémunération brute d’au moins 75 % du plafond mensuel imposé par la Sécurité sociale. Dans un second temps, le salarié porté doit développer une activité de prestation d’ordre intellectuel. Il peut notamment dispenser des formations et des conseils. En tant que consultant, il sera amené à mener des projets à terme, d’où la nécessité de disposer d’un certain niveau d’expertise.

Le système de portage salarial convient à différents profils, dont les ingénieurs, les jeunes diplômés, mais aussi les cadres en recherche d’activité. Vous pouvez également y adhérer en tant que travailleur indépendant/porteur de projet. Le portage salarial n’est pas soumis à une limitation de CA. Et grâce au concept, vous pouvez protéger votre patrimoine.

En plus des jeunes diplômés, les sociétés de portage acceptent les cadres seniors à la retraite. Ces derniers restent ainsi actifs tout en continuant de percevoir leurs allocations retraite. Dans ce cas, la société de portage s’occupe des démarches d’affiliation à une caisse de retraite et aux caisses de la Sécurité sociale. De leur côté, les seniors portés n’ont pas à se soucier des contraintes administratives. Si vous pensez effectuer du portage salarial, utilisez le simulateur de salaire avant de vous lancer dans votre projet.

 

 

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Découvrez le rôle du buyer persona, cliquez-ici
– Découvrez des idées de team building, cliquez-ici
– Découvrez les aides pour les auto-entrepreneurs, cliquez-ici
– Découvrez 4 thématiques inhérentes aux enquêtes de satisfaction, cliquez-ici

 

Share This