Que faut-il savoir pour créer un site WordPress ?

Aujourd’hui, toute entreprise qui souhaite accroître sa visibilité se doit de posséder un site internet. Parmi les CMS (Content Management System) utilisés pour la création de sites internet, figure WordPress. Créé en 2003 puis édité en 2005, WordPress est un CMS qui bénéficie d’une très grande popularité auprès des développeurs web et des bloggers. Toutefois, créer un site WordPress professionnel et performant n’est pas à la portée de tous. Vous devez en effet posséder un minimum de compétences et de connaissances pour y parvenir. Que faut-il donc savoir pour créer un site WordPress ?

Créer et utiliser un site WordPress

Pour créer un site WordPress, il est avant tout important de savoir comment l’utiliser. Même s’il peut paraître relativement simple à prendre en main, cela n’est pas toujours évident pour tous les utilisateurs. Le meilleur moyen pour y remédier et maîtriser tous les aspects de ce CMS est de suivre une formation digne de ce nom.

Pourquoi suivre une formation WordPress ?

Beaucoup de personnes ne voient pas l’utilité de suivre une formation pour créer un site web, qu’il s’agisse aussi bien d’une formation WordPress en ligne que d’une formation en présentiel. Pourtant, la maîtrise de WordPress revêt un certain nombre d’avantages. Tout d’abord, vous apprendrez tout ce qu’il y a à connaître au sujet du CMS. Il n’aura plus de secret pour vous. De plus, vous économiserez de l’argent puisque vous n’aurez pas besoin de payer les services d’un professionnel pour la création de votre site internet.

Vous pouvez également gagner des parts de marché grâce à votre site web. Avec une formation su rle CMS le plus utilisé au monde, vous serez donc en mesure de créer des sites WordPress professionnels pour les entreprises.

Comment vous former à WordPress ?

Il vous est possible de vous former à WordPress de plusieurs manières. Tout d’abord, vous pouvez opter pour une formation en autodidacte. Cela consistera principalement à installer un premier site et à apprendre au fur et à mesure que vous l’utiliserez. Vous pouvez également acheter des livres ou suivre des tutoriels gratuits en ligne. Cette solution est certes moins coûteuse, mais elle vous demandera énormément de temps et de patience. Vous avez également la possibilité de vous faire former en suivant une formation WordPress en présentiel. L’avantage de cette méthode est que vous serez en contact direct avec le formateur. Vous pourrez ainsi lui expliquer toutes vos préoccupations.

Bien qu’efficace, cette méthode revêt tout de même quelques inconvénients. La formation peut être relativement coûteuse et contraignante. Elle vous demandera énormément de temps et vous serez obligé de vous déplacer vers le lieu de formation. Enfin, vous pouvez apprendre à maîtriser le CMS en suivant une formation en ligne. Cette méthode d’apprentissage revêt de nombreux avantages :

  • la formation se déroule totalement en ligne et vous pourrez apprendre depuis le confort de votre canapé,
  • durant la formation, vous serez accompagné par un formateur qualifié et vous pourrez donc lui poser directement des questions,
  • le contenu de la formation est accessible à vie et vous pourrez donc apprendre à votre rythme,
  • aucune contrainte de temps,
  • une formation en ligne coûte moins cher qu’une formation en présentiel.

Au vu de tout cela, il est évident que la formation WordPress en ligne constitue la meilleure solution de formation au CMS.

Comment financer votre formation ?

Si vous choisissez de vous former à WordPress, plusieurs solutions de financement s’offrent à vous. Tout d’abord, vous pouvez payer votre formation en puisant dans vos fonds personnels. Si vous n’en avez pas les moyens, il est possible de payer votre formation grâce à votre Compte personnel de formation (CPF), à condition d’avoir suffisamment de crédit. Selon votre situation, vous pourrez également financer votre formation grâce à un Opérateur de Compétences (OPCO) ou grâce à l’aide de l’Association de Gestion du financement de la Formation des Chefs d’Entreprise (AGEFICE).

Choisissez bien votre nom de domaine

Outre la maîtrise du CMS, vous aurez également besoin de bien choisir votre nom de domaine. Le nom de domaine est en quelque sorte l’adresse domiciliaire de votre site internet. C’est le lien sur lequel devra cliquer l’internaute afin d’avoir accès à votre site. Votre nom de domaine doit être unique, mémorable et donner rapidement une idée de la thématique qui est abordée par votre site internet. Voici quelques conseils qui vous permettront de choisir un nom de domaine adéquat :

  • Choisissez une combinaison facile à retenir : le cerveau humain a des limites et si vous choisissez un nom de domaine trop compliqué, les internautes ne s’en rappelleront pas. À cet effet, prenez en compte des critères tels que la concision, la clarté, la créativité et la facilité à prononcer et à lire.
  • Choisissez un ou plusieurs mots clés : le nom de votre domaine doit donner à l’internaute une idée du sujet que vous traitez sur votre site. De ce fait, choisissez des mots clés ayant un rapport avec le sujet que vous souhaitez traiter et intégrez-les dans votre nom de domaine. En ajoutant les mots clés, vous renseignerez non seulement l’internaute, mais cela vous aidera également à améliorer votre référencement.
  • Choisir la bonne extension : vous devez également bien choisir l’extension de votre nom de domaine. L’extension .com reste à ce jour l’extension la plus utilisée. Bien qu’elle coûte plus cher que les autres extensions, elle reste tout de même la meilleure option. À défaut de l’extension .com, vous pouvez opter pour les extensions .org, .net ou pour une extension de pays telle que .fr (France) ou .ca (Canada). Les possibilités sont nombreuses. De plus, vous devrez enregistrer votre nom de domaine et régler toutes les questions juridiques afin d’éviter que quelqu’un d’autre ne l’utilise.

Vers quel hébergement web vous tourner ?

Avant de créer un site, il est également important de bien choisir votre hébergement. Vous aurez le choix entre 4 solutions différentes :

  • L’hébergement mutualisé : plusieurs clients partagent le même serveur. L’avantage ici est que les frais d’hébergement sont réduits.
  • L’hébergement dédié : ce type d’hébergement vous permet de bénéficier d’un serveur spécifique. Vous n’aurez pas à le partager.
  • L’hébergement VPS (serveur privé virtuel) : il fonctionne de la même manière qu’un hébergement dédié. La différence est que l’hébergement VPS met à votre disposition une machine virtuelle qui est installée sur votre serveur dédié.
  • L’hébergement cloud : il possède certaines similitudes avec l’hébergement mutualisé, à la différence qu’il dépend de plusieurs serveurs virtuels et non d’un seul serveur physique.

Pour bien choisir votre hébergeur web, vous pouvez également tenir compte d’autres critères tels que la localisation géographique de l’hébergeur, son support et sa réactivité. Si vous choisissez de suivre une formation WordPress, votre formateur vous donnera les informations nécessaires concernant aussi bien le choix d’un bon hébergement web que celui d’un nom de domaine adéquat. Vous apprendrez également tout ce qu’il y a à savoir pour la conception d’un site WordPress de qualité.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Optimiser le référencement de son site wordpress, cliquez-ici
– Réussir à augmenter le nombre de visiteurs sur son site, cliquez-ici
– Créer un site web avec la plateforme française E-monsite, cliquez-ici

Share This