Référencement naturel : comment choisir ses mots clés ?

L’objectif de tout blogueur ou de tout propriétaire de site internet est d’avoir des visiteurs. En avoir un peu est chose facile. En avoir plusieurs milliers par mois en est une autre. Pour arriver à ce résultat, il est nécessaire de mettre en place une stratégie de mots clés sur lesquels vous souhaitez être référencé. Plusieurs aspects doivent être analysés comme la cohérence avec votre activité, la concurrence et le trafic. Ensuite, il est nécessaire de respecter une certaine densité pour que Google ne considère pas que l’on essaie de manipuler son algorithme.

 

 

Les critères de choix des mots clés

Tout d’abord, il faut que vos mots clés soient en relation avec le thème de votre blog ou de votre site internet. De plus, ils ne doivent pas être trop génériques. Par exemple, cela ne sert à rien d’être positionné sur la requête « plombier » si vous êtes un plombier qui intervient en Île-de-France. Il sera plus pertinent d’être positionné sur la requête « intervention rapide plombier Île-de-France ».

Il est également nécessaire de regarder le nombre de recherches mensuelles sur une requête. Si elle ne représente par plus de 250 recherches par mois, cela ne sert pas à grand-chose de se positionner dessus, notamment au début lorsque vous avez peu de trafique. Il sera peut-être plus pertinent de se positionner sur celle-ci lorsque vous aurez écumé la plupart des requêtes et que vous chercherez à optimiser par tous les moyens votre référencement naturel.

Il ne faut pas que le nombre de recherches soit trop important. En effet, cela signifie que la concurrence est rude. Plus il y aura de monde sur une requête plus il sera difficile de se positionner dans les premiers résultats de Google.

Pour pouvoir se positionner sur un maximum de requêtes et avoir un bon référencement naturel, il est nécessaire d’écrire des articles. Pour cela, rien de mieux qu’un blog.

 

 

La densité de mot clé à respecter pour son référencement naturel

Google n’aime pas que l’on se joue de son algorithme. Pour que le moteur de recherche vous aime, vous devez respecter certaines règles.

Tout d’abord, le terme que vous avez choisi de référencer doit être présent dans le titre de votre article ou de votre page (balise H1). Il est également recommandé de le positionner dans les titres 2 (balise H2). Ensuite, il est nécessaire de le citer dans le corps du texte. Cependant, la densité ne doit pas dépasser les 1%. C’est-à-dire que si vous souhaitez vous positionner sur la requête « startup française », elle ne doit pas être présente plus de 5 fois sur un texte de 500 termes. Cette règle n’est pas absolue car Google ne communique pas là-dessus. Cependant, elle est éprouvée par la plupart des agences SEO même si la densité acceptable peut légèrement varier d’une agence à l’autre.

Lorsqu’on commence à écrire des articles cette gymnastique peut paraître compliqué, mais très vite on prend le pli et on se rend compte que cet exercice n’est pas très difficile.

 

Les outils pour trouver et analyser des requêtes pertinentes

Il existe de nombreux outils pour identifier des requêtes pertinentes. Le premier et le plus connu de tous est tout simplement Google Adwords. La solution vous donnera le nombre de recherche mensuelle ainsi que les requêtes similaires. Cependant, Google propose ce service pour vous pousser à réaliser des campagnes payantes.

Semrush est également un bon outil pour trouver les requêtes qui vous intéressent. L’outil permet également de faire une analyse SEO complète de son site.

Ahrefs permet également d’identifier et d’analyser des termes sur lesquels un blogueur ou un propriétaire de site souhaite se positionner. Plus complet que Semrush, il est cependant nécessaire de renseigner sa carte bancaire pour pouvoir créer un compte et tester une offre payante. N’oubliez pas de vous désabonner pour profiter des avantages de l’offre gratuite.

 

Article complémentaire :
Mettre en place une stratégie de Netlinking, cliquez-ici

 

Votre Note
Vote pris en compte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter