Serve Robotics réalise une levée de fonds de 13 millions de dollars pour son robot de livraison autonome

Avec son petit robot autonome, Serve Robotics a conquis le secteur de la livraison à domicile. La startup se concentre sur les livraisons de repas et de courses. Fondée au sein de Postmates, le service de livraison de courses à domicile, Serve Robotics clôture un tour de table de 13 millions de dollars. Une levée de fonds qui a vu la participation d’Uber, 7-Ventures (7-Eleven), DX Venture (Delivery Hero) et Watermaker Partners, mais aussi de ses investisseurs historiques tels que Western Technology Investment, Neo, Scott Banister et bien d’autres encore.

Serve Robotics utilise la puce Xavier de Nvidia

La startup a été créée en 2017 par les équipes de Postmates. Le robot de livraison porte le nom de Serve. Cependant, après l’achat de Postmates par Uber en 2020, les activités ont été rapidement réorganisées. Ce bouleversement a fait de Serve Robotics une startup indépendante destinée aux solutions robotiques.

Le robot autonome est constitué de la technologie de perception Lidar de chez Velodyne et d’une puce Xavier de Nvidia. Avec une vitesse égale à celle de la marche à pied, le robot circule sur les trottoirs entre les piétons. Serve est équipé d’un éclairage lumineux sur ses yeux qui lui permet de communiquer. Il émet également un signal lumineux quand il change de direction. Serve peut transporter un chargement de 22,5 kg maximum. Et avec une seule charge, il parvient à parcourir 48 kilomètres. Pour récupérer leur colis, les clients interagissent avec le robot grâce aux caméras et un écran.

Des livraisons par dizaines de milliers

Grâce à ce financement, Serve Robotics ambitionne d’accélérer sa croissance, de soutenir l’expansion de sa flotte et d’étendre sa gamme. D’ailleurs, la startup assure que ses robots autonomes, en dehors des grandes villes, ont déjà réalisé des dizaines de milliers de livraisons. Ce tour de table réalisé donnera aussi un coup de pouce dans la commercialisation de ses produits. Serve a pour objectif de faire en sorte que la livraison soit plus abordable et accessible à tous.

Une multitude de sociétés de livraison autonomes ont émergé avec l’arrivée de la pandémie, dont Yandex, Kiwibot, Starship Technologie. Mais Serve Robotics, avec le soutien d’Uber et l’accès à l’infrastructure de livraison existante de l’entreprise, a un avantage majeur. Il peut également tirer profit de son partenariat avec 7-Eleven. En effet, la chaîne à de l’expérience dans la livraison de nourriture et d’alcool 24h/24 et 7j/7.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Elroy Air fabrique un avion de fret autonome, cliquez-ici
– Uber Eats réalise une livraison dans l’espace, cliquez-ici
– Tout savoir du service de livraison Carrefour Sprint, cliquez-ici
– Découvrir l’évolution du quick commerce en France, cliquez-ici

Share This