TikTok, le nouveau réseau social qui affole les jeunes et leurs parents

Depuis quelques semaines, on en entend parler un peu partout. TikTok, c’est censé être le nouveau réseau social à la mode chez les jeunes, loin devant Instagram, Facebook, et même Snapchat. Pourtant, il y a encore quelques mois, personne ne semblait en avoir entendu parler. Aujourd’hui, certains parents s’inquiètent de voir la ferveur qui entoure cette drôle d’application.

 

Comment fonctionne TikTok ?

Le fonctionnement de cette application est très simple et il rappellera au plus vieux d’entre vous les grandes heures de l’application Vine. Les utilisateurs y ouvrent un compte et peuvent y partager de très courtes vidéos (environ 15 secondes en moyenne). Ils peuvent également liker et commenter les vidéos des comptes qu’ils suivent, un peu comme sur Instagram.

À l’origine, l’application vient de Chine où elle s’appelle Douyin. Elle a été lancée par l’entreprise ByteDance qui dispose d’un très large catalogue d’applications à succès. En Europe, l’application est arrivée suite au rachat par ByteDance d’une application plutôt populaire : Musical.ly. TikTok et Musical.ly fusionnent rapidement et le succès est immédiat.

 

>> A lire aussi : Bytedance, la startup chinois qui inquiète l’amérique

 

Un très grand succès auprès des jeunes

La valeur ajoutée de l’application par rapport à ses concurrents, c’est qu’elle essaye de mettre en avant la créativité de ses utilisateurs, comme Vine en son temps. Ainsi, pendant ces 15 secondes, ils dansent, chantent (en playback ou non), rejouent des scènes de films (toujours en playback ou non) et le partage avec leurs abonnés.

Chez les jeunes, il semblerait que l’application rencontre davantage de succès parce qu’ils y trouvent un contenu qui les amuse. En réalité, ils y trouvent surtout une occasion de s’exposer publiquement pour contenter une part de leur narcissisme. Aujourd’hui, l’application revendique plus de 700 millions d’utilisateurs uniques. Un chiffre hallucinant.

 

Les dérives de la plateforme

L’application rencontre un très grand succès auprès des jeunes, mais elle est également très critiquée par des adultes inquiétés par les dérives qu’ils ont pu y observer. D’abord, il y a évidemment l’encouragement constant à la dérive narcissique et à l’obsession du physique parfait dès le plus jeune âge, mais ce n’est certainement pas l’apanage de l’application.

En réalité, ce qui gêne beaucoup plus certains défenseurs des droits des enfants, c’est la manière dont les jeunes utilisateurs s’exposent sur la plateforme. Effectivement, sans doute pour imiter leurs stars préférées, de très nombreuses jeunes filles mineures, parfois de moins de 14 ans, s’exposent à moitié nues. Le plus inquiétant, c’est qu’elles y gagnent les nombreux commentaires déplacés d’hommes adultes qui les encouragent à continuer.

Une situation tout à fait illégale et inadmissible selon beaucoup d’observateurs extérieurs. Ces derniers encouragent le public à faire pression sur l’application pour qu’elle surveille davantage le contenu partagé et l’âge des inscrits. Les parents sont également encouragés à surveiller l’utilisation que leurs enfants font de cette application.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter