3 conseils pour choisir son terminal de paiement et minimiser les coûts

Lorsqu’on ouvre un commerce, une des premières questions que l’on se pose est la suivante : « comment vais-je encaisser mes clients ?». Une chose est certaine, accepter la carte bancaire n’est plus une option. La refuser, c’est prendre le risque de perdre des clients et surtout donner une très mauvaise image de son entreprise. Cela représente un coût pour les commerçants : l’achat ou la location de votre terminal de paiement et les commissions sur les encaissements. Voici 3 conseils pour réduire au maximum vos coûts.

 

 

Bien choisir son prestataire : Banques ? SumUp ? BamPay ?

Si vous avez un besoin ponctuel d’accepter la carte et que vous ne savez pas encore combien de cartes vous accepterez par mois, les nouveaux acteurs comme SumUp, iZettle ou Smile&Pay sont certainement le bon choix pour vous. Leur modèle est le suivant : achat d’un petit lecteur peu cher (quelques dizaines d’euros) puis aucun abonnement ou engagement, « simplement » une commission de 1,75% sur vos encaissements. Ce modèle est idéal si vous encaissez moins de 1500€ en CB par mois.

Si vous êtes un commerce plus établi (restaurant, boutique physique …), alors nous vous conseillons de comparer les offres des banques et celle de l’acteur moderne BamPay.

Leur modèle est le suivant : location d’un terminal de paiement autonome complet avec imprimante (en général Ingenico) et génération d’un contrat commerçant permettant d’accepter l’ensemble des cartes avec des commissions compétitives (inférieures à 1%). Vous aurez donc ici des coûts fixes avec la location, mais des frais compétitifs sur les transactions et des terminaux robustes.

Passer par ces acteurs complets vous permet également de bénéficier de services avancés comme l’acceptation des cartes tickets restaurants et/ou la prise de caution.

L’offre BamPay a modernisé celles des banques traditionnelles et vous permet de gérer vos applications et vos encaissements de manière intelligente et très efficace.  C’est certainement le bon choix pour de nombreux commerces de proximité.

 

 

Faire attention aux cartes encaissées

Premier piège à éviter : l’encaissement des cartes American Express. La société américaine prend des commissions très élevées sur les encaissements, nous vous conseillons d’accepter ce moyen de paiement uniquement si vous exercez une activité touristique avec de nombreuses demandes en ce sens.

 

 

Faire attention aux frais cachés

Deuxième piège à éviter : les frais cachés des banques. Les banques et leurs prestataires ont tendance à ajouter des clauses et autres options qui pourront faire monter vos frais. Faites donc bien attentions à différents points avant de signer votre contrat :

  • La durée d’engagement sur la location du terminal
  • Les frais de « passerelle monétique »
  • Les frais de data (notamment pour les terminaux mobile 3G)
  • L’obligation de passer par un compte professionnel facturé souvent très cher
  • Les frais de transaction fixe par transaction si votre panier moyen est faible
  • Les frais associés aux cartes « exotiques » étrangères et/ou corporate

 

 

En Bref

Lisez bien l’ensemble des clauses et surtout n’hésitez pas à passer par les acteurs modernes comme SumUp ou BamPay qui sont très transparents sur les prix pratiqués. Un autre intérêt de passer par ces nouvelles Fintechs est le fait que ces offres sont sans engagement. Vous n’êtes notamment plus pieds et poings liés à votre banque. Vous indiquez simplement à votre prestataire l’IBAN du compte sur lequel vous souhaitez que les fonds soient virés. Cette liberté pourra être très utile dans la vie de votre entreprise.

 

Le comparateur de frais Entrepreneur Hero vous permet d’estimer le coût de votre terminal de paiement en fonction de votre volume d’encaissement et de votre panier moyen.

 

 

Découvrez plus d’articles à destination des entrepreneurs :
– Les trucs et astuces pour faire connaître son entreprise, cliquez-ici
– Créez un logo pour avoir une identité visuelle, cliquez-ici
– Obtenez plus d’avis positifs sur Google, cliquez-ici
– Utilisez un CRM pour gérer votre entreprise, cliquez-ici
– Faites croître votre entreprise avec un logiciel de marketing automation, cliquez-ici

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter