Développeur web : un métier hautement technique

Beaucoup de jeunes aspirent actuellement à devenir développeur web. Au sein d’une entreprise, le développeur web est un professionnel de haut niveau en charge de réaliser le développement d’une application ou d’un site web. Il peut également exercer en auto-entrepreneur pour proposer ses compétences à des organismes et à des entreprises. Découvrez dans cet article le métier de développeur web.

Le métier de développeur web nécessite une formation approfondie

La conception des sites web nécessite un savoir-faire pointu, combiné à une vraie technicité. En effet, les sites web assurent un rôle de plan dans le déploiement des entreprises sur le web. C’est pourquoi, le développeur web assure souvent une fonction centrale dans le secteur du numérique et des nouvelles technologies.

Dans bien des cas, les développeurs s’occupent de la réalisation de solutions internet pour les entreprises. Ils travaillent parfois pour des clients réputés initiant des projets web d’envergure. Un nombre important de développeurs travaille aujourd’hui au sein d’une agence web ou dans une Entreprise de Service du Numérique (ESN).

Le métier se décline en plusieurs catégories distinctes : développeur web, développeur application, ingénieur logiciel, webmaster ou encore programmeur informatique. La différence entre ces spécialités est subtile. Elle se situe souvent au niveau de la formation reçue ou de la fonction exercée au sein de l’entreprise.

Formation, fonction exercée et salaire

La formation occupe une grande importance dans la carrière d’un développeur de haut niveau. En début de carrière, les développeurs réalisent généralement un stage ou occupent un poste en alternance avant d’être vraiment opérationnels. Il existe différents types de formation pour les futurs développeurs :

  • BTS
  • Licence en informatique
  • DUT informatique
  • Diplôme d’ingénieur
  • Master informatique

Les jeunes intéressés par le métier de développeur peuvent aussi intégrer des établissements de formation à l’étranger comme au Canada, aux États-Unis et en Chine. La qualité de la formation dans ces pays est réputée de très haut niveau.

Par ailleurs, le métier de développeur figure parmi les catégories professionnelles les mieux rémunérés en 2022. Cela est notamment vrai lorsque le technicien exerce une fonction stratégique ou à haute responsabilité dans l’entreprise. Il perçoit alors une rémunération de l’ordre de 40 000 € à 60 000 € en tant que développeur back-end et de 42 000 € à 65 000 € en full stack.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Créer un site visible sur internet, cliquez-ici
– L’improtance du RGPD pour les start-up, cliquez-ici
– Capgemini forme ses salariés à l’école O’clock, cliquez-ici
– Le rôle du marketing digital pour les entreprises, cliquez-ici
– Les astuces pour trouver un agent dropshipping, cliquez-ici
– Intégrer des Call To Action percutants sur votre site, cliquez-ici
– Découvrir le langage de programmation Omnis Studio, cliquez-ici
– Les raisons de travailler avec un développeur freelance, cliquez-ici

Share This