Google Hire : un nouvel outil pour vous aider à recruter

La version beta de ce nouveau service de la firme américaine destiné à aider les recruteurs dans leur sélection était disponible depuis quelques mois. Seuls quelques heureux chanceux y avaient accès et devaient, en contrepartie, aider le géant américain à l’améliorer. Désormais, l’outil est disponible pour tous les clients de la suite d’outils G Suite. Alors, comment fonctionne-t-il ?

 

Trouver le candidat idéal avec Google Hire

Pour vous aider dans votre recrutement, le service utilise un ensemble d’algorithmes permettant de filtrer rapidement et efficacement les curriculums vitae que vous recevez. Certains appellent déjà ce logiciel une intelligence artificielle. Si le terme est sûrement très efficace en marketing, il n’en est pas moins inapproprié pour ce logiciel. En effet, il n’agit jamais de son propre chef et vous devez paramétrer selon vos besoins.

Ce logiciel est tout de même très efficace, puisqu’il vous permet de régler très précisément les éléments les plus importants que vous recherchez chez un candidat. Ensuite, grâce à une recherche de mots-clés très performante, l’outil va pouvoir isoler les candidats qui correspondent le mieux à vos besoins.

 

>> A lire aussi : la digitalisation du recrutement

 

Google Hire, une aide tout au long de la phase de recrutement

L’outil vous aide à mettre en exergue les CV qui correspondent à vos besoins. Il prendra en compte le lieu d’habitation, la durée du trajet, les moyens de transports, les diplômes, l’expérience, etc. Cependant, Google Hire a aussi l’ambition d’être un logiciel qui vous permettra de gérer votre processus de recrutement du début jusqu’à la fin.

Ainsi, vous pourrez également trier les CV par ordre de préférence et utiliser le reste de la G Suite pour organiser vos rendez-vous, prendre des notes et, finalement, faire un choix sur la personne à recruter. L’objectif du logiciel est clairement de débarrasser les recruteurs des tâches pénibles liées au traitement des CV.

 

Une digitalisation injuste ?

Certains demandeurs d’emploi n’ont pas tardé à réagir face à l’apparition d’un tel outil. En effet, ils se sont posé la question d’une éventuelle injustice. Le traitement automatique des CV des candidats peut être perçu comme la porte ouverte à la mise en place de filtres discriminatoires.

Le géant américain a immédiatement rassuré les candidats et dissipé les doutes en rappelant qu’aucun des critères et des filtres proposés par le logiciel n’était de nature à favoriser une quelconque discrimination. Malgré cela, les demandeurs d’emploi ne sont toujours pas rassurés et ont peur que cette digitalisation de l’embauche réduise considérablement leurs chances d’obtenir des entretiens.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter