Les Prime Days chez Amazon et les journées à volonté chez Cdiscount

Depuis plusieurs années, Amazon s’est véritablement imposé dans le domaine de la consommation, allant même jusqu’à détrôner les enseignes physiques sur le marché. L’explication d’un tel succès ? Non sans mal, la facilité et la rapidité avec laquelle les clients peuvent recevoir ce qu’ils cherchent, quelques clics suffisent à satisfaire leurs besoins. En effet, à l’instar des boutiques physiques, le géant d’internet dispose d’un choix de produits quasi illimités.

 

Le succès incontestable des Prime Days du géant Amazon

Aussi attendus, voire plus attendus que le Black Friday, les Amazon Prime Day reviennent le 15 et le 16 juillet qui arrivent, et font la une sur les actualités internet.

Le principe de ces soldes est simple : les réductions s’enchaînent durant une période déterminée sur le site. Toutes les cinq minutes, le site propose à ses clients des milliers de produits durant quarante-huit heures jusqu’à épuisement du temps ou des stocks. La vente à perte ne fait pas peur à ce géant d’internet, car, dans un sens, il reste rentable avec son abonnement à 49 € par an, ainsi qu’avec les ventes qu’il effectue durant l’année.

D’ailleurs, il est même possible de profiter des Prime Days sans forcément souscrire à l’abonnement étant donné qu’Amazon offre un mois d’essai gratuit. En plus de jouir de ces promotions exceptionnelles, ainsi que des réductions concernant les livraisons et la diminution importante du temps d’expédition, Amazon Prime permet également à ses abonnés d’avoir accès aux plateformes : Amazon Prime Vidéo et Amazon Music.

 

Une résistance francophone : la riposte de Cdiscount

Devant le succès international de la plateforme, les sites francophones commencent à développer de nouvelles idées afin de concurrencer cette puissance.

Outre les French Days créés pour contrer le Black Friday, le premier à contre-attaquer les Prime Days est le distributeur Cdiscount, dépendant du groupe Casino.

Pour se faire, il lance l’opération « Journées à volonté », opération débutant le jeudi 11 juillet à 15 heures et finissant le 14 juillet à 23 h 59. Pour 29 € par an, les abonnés disposent de la livraison gratuite et en illimité, ainsi que d’autres services tels que l’accès à plusieurs titres de presse, des offres exclusives ou encore d’un partage d’abonnement.

Et, comme sur Amazon, les non-membres peuvent accéder au site grâce à l’essai gratuit durant la période des Journées à volonté. Afin de bénéficier des offres, chacun devra rentrer le code VIPCDAV. Petit à petit, les sites francophones font donc face à la menace américaine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter