Une cyberattaque paralyse les stations-service en Iran

En Iran, une cyberattaque a paralysé les stations-service dans les quatre coins du pays. Les autorités mènent leurs enquêtes pour découvrir l’origine de l’attaque. Pour le moment, le commenditaire reste inconnu.

L’Iran est frappé par une attaque informatique

Le mardi 26 octobre, les stations-service iraniennes ont brusquement été mises hors-service. Cette attaque a provoqué de longues files d’attente dans plusieurs villes du pays. Pour le moment, on ne sait pas qui est à l’origine de cette cyberattaque.

Au début de l’attaque, les autorités iraniennes ont annoncé qu’il s’agissait d’un problème technique au niveau du système informatique qui pilote les stations-service. 48 heures plus tard, le mot « cyberattaque » a été évoqué par les dirigeants.

Un jour après l’attaque informatique, 4300 stations-service demeuraient toujours hors-service.

L’attaque informatique a touché la carte numérique que les Iraniens utilisent pour profiter d’un quota d’essence subventionné par l’État.

Une attaque similaire avait déjà frappé le pays en juillet 2021

En juillet dernier, le pays avait déjà été paralysé par une cyberattaque similaire. Celle-ci avait visé les panneaux d’affichage des trains et provoqué une énorme pagaille dans les villes. Si l’on en croit les dires des chercheurs de Checkpoint, l’attaque avait été dirigée par un groupe nommé Indra. À noter que celui-ci a déjà ciblé des sociétés syriennes.

Selon les déclarations faites par le président iranien, Ibrahim Raissi, l’attaque est un moyen de « mettre les gens en colère en créant du désordre et des perturbations ». En d’autres termes, le pays attribuerait l’attaque informatique à des forces anti-iraniennes.

De son côté, le ministre de l’Intérieur a démenti la volonté du gouvernement d’augmenter le prix du carburant.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– La playstation mini de Sony a été hackée, cliquez-ici
– Tout savoir de la faille de sécurité Log4shell, cliquez-ici
– De faux pass sanitaires se vendent sur le Dark Web, cliquez-ici
– Les meilleures applications pour acheter de l’essence, cliquez-ici
– Découvrez comment les villes se protègent des hackers, cliquez-ici
– La Chine aurait introduit des puces espionnes aux États-Unis, cliquez-ici
– Des messages privés d’utilisateurs Facebook sont vendus sur le web, cliquez-ici

Share This