Windows 10 annonce une mise à jour majeure pour octobre 2018

Après quelques jours de rumeurs, Microsoft a enfin annoncé la prochaine mise à jour majeure de son système d’exploitation. Si celle-ci sera très rapidement disponible pour les membres du programme Windows Insiders, elle ne sera disponible qu’à partir du mois d’octobre 2018 pour le reste des utilisateurs.

 

Une mise à jour vraiment majeure ?

Alors, qu’est-ce qu’il y a au programme de cette mise à jour ? Malheureusement, surtout des éléments cosmétiques ou superficiels et quelques bugs résolus. Effectivement, ce que l’on peut noter à première vue, c’est que cette mise à jour n’a de majeure que le nom puisqu’elle ne propose pas vraiment de grands changements dans Windows 10.

D’abord, il y a l’apparition d’une interface assombrie, aussi appelé « thème sombre » ou « mode nuit ». Windows a sans doute raison de le proposer puisque c’est de plus en plus à la mode. En effet, dans la mesure ou nous passons toujours plus de temps sur des écrans dont la luminosité nous fatigue prématurément la vue, cette innovation n’est pas sans intérêt.

D’autres petites améliorations ont été annoncées, comme la synchronisation du presse-papiers avec le cloud pour le retrouver d’un appareil Windows à l’autre. On trouvera également un outil de capture d’écran plus pratique et plus efficace, ainsi qu’un affichage plus intelligent des performances de la machine en jeu grâce à la Xbox bar.

 

Le cloud toujours plus invasif

Les internautes n’ont pas tardé à réagir à cette annonce. Le premier sentiment qui s’en est dégagé, c’est que Microsoft ne propose pas, contrairement à ses promesses, une mise à jour majeure. L’entreprise propose plutôt quelques changements cosmétiques et pratiques liés à son interface et à son fonctionnement superficiel. Pas de révolution de l’OS.

De plus, les internautes ont concentré leur mécontentement sur l’annonce d’un presse-papiers synchronisé avec le cloud. Si les précédentes mises à jour de Windows proposaient déjà de nouveaux services en lien avec le Cloud, celle-ci ne semble proposer que cela. Voilà pourquoi les internautes, qui perçoivent déjà le Cloud comme un gadget envahissant, n’étaient pas vraiment contents.

Effectivement, les services de Cloud sont de plus en plus importants et les grands constructeurs comme Apple et Microsoft ne cessent de les imposer de plus en plus fortement aux utilisateurs. Seulement, le Cloud n’est pas toujours pratique ou sécurisé, en plus de poser de nombreuses questions quant à l’utilisation qui est faite des données qui s’y trouvent.

 

De futures mises à jour

Avant même que les mécontents n’aient le temps de se manifester, Microsoft avait déjà annoncé l’arrivée de deux nouvelles mises à jour, en avril 2019 et en octobre 2019. Cela semble donc porter officiellement le nombre de mises à jour « majeures » de l’OS Windows à deux par an.

Une idée bien accueillie par les utilisateurs qui apprécient les efforts récents de Microsoft pour corriger les failles et améliorer en continu et le plus souvent possible Windows 10.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter