Yondr : un étui pour séparer les spectateurs de leurs smartphones

Si on en croit les artistes qui ont fait appel à l’étui Yondr, les smartphones et leurs utilisateurs compulsifs parasitent leurs spectacles et en gênent le bon déroulement. Pour répondre à ce problème, une entreprise américaine a développé un étui qui empêche les spectateurs d’accéder à leurs mobiles le temps du spectacle.

 

Sevrer les spectateurs de leur obsession numérique

L’objectif affiché par l’entreprise Yondr et les artistes qui font appel à son étui est simplement de forcer les gens à abandonner leur mobile le temps du spectacle pour se sevrer temporairement de leur obsession numérique. Effectivement, il n’est pas rare, lors d’un concert, de voir des gens prendre une photo et perdre de longues minutes de spectacle à choisir un filtre avant de la publier directement, sans même plus attendre la fin du concert.

Avec l’étui de l’entreprise américaine, chaque spectateur place son smartphone dans un des étuis distribués à l’entrée et celui-ci se verrouille alors automatiquement. Le spectateur n’a donc plus accès à son mobile pendant le spectacle, mais il peut le sentir vibrer dans sa poche en cas d’urgence. Pour récupérer son téléphone, il suffit alors de se rendre à une borne de déverrouillage à la sortie de la salle et l’étui s’ouvrira.

 

Yondr, une solution qui rencontre un grand succès

Auprès des artistes, cette solution a été massivement plébiscitée. Beaucoup d’entre eux ne cachaient d’ailleurs pas leur exaspération quand ils voyaient les spectateurs vivre le concert à travers l’écran de leurs smartphones. Ainsi, aux États-Unis, Jack White, Chris Rock, Dave Chappelle, Alica Keys, les Lumineers et bien d’autres encore, ont déjà installé les étuis et leurs bornes dans leurs salles de spectacle.

En France, la solution proposée par l’entreprise américaine n’a été utilisée qu’une fois. Elle a été mise en place pour la première fois le 5 novembre 2018 lors de la première représentation du spectacle de Florence Foresti. L’humoriste devient ainsi la première artiste française à exiger que ses spectateurs n’utilisent pas leur mobile pendant son spectacle.

 

Un dispositif également critiqué

Évidemment, l’apparition et l’utilisation d’un tel dispositif ont été accompagnées d’importantes critiques, notamment en France. D’abord, certains spectateurs n’y voient pas une volonté de les pousser à profiter du spectacle, mais plutôt une tentative de lutter contre le piratage. Ils sont alors agacés par la mise en place d’un dispositif d’une telle ampleur appliqué à tous, alors que les pirates sont une infime minorité.

Ensuite, il y a certaines inquiétudes d’ordre technique qui subsistent. Avec Yondr, les gens sont encouragés à garder leur téléphone allumé pour savoir s’ils sont contactés en urgence. Cependant, si un spectateur oublie de mettre son téléphone sur vibreur, il ne pourra plus le faire discrètement. Enfin, la question du nombre de bornes de déverrouillage inquiète et les spectateurs s’attendent à des sorties lentes et laborieuses.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter