Un nouvel exosquelette du nom de Cray X développé par German Bionic

© German Bionic

German Bionic lance Cray X, un exosquelette de 5ème génération qui soutient deux zones distinctes du corps. Cette nouvelle solution a été dévoilée le 13 décembre 2021. La startup prévoit de faire des démonstrations au CES de Las Vegas du 5 au 8 janvier 2022.

L’entreprise German Bionic a levé 20 millions de dollars en décembre 2020 auprès de Samsung Catalyst Fund, MIG AG, IT Farm ainsi que Storm Ventures et Benhamou Global Ventures.

Les améliorations de la cinquième génération de Cray X

Le Cray X est le premier exosquelette qui possède la capacité de supporter deux régions du corps. Il aide à la marche en poussant les jambes vers l’avant lors du déplacement des charges. Ce nouveau modèle dispose d’une étanchéité IP54 avec une batterie de 40 V plus puissante. En outre, le démarrage est plus facile grâce à l’assistant d’intégration unique. De plus, la sécurité sur le lieu du travail est assurée avec le Smart Safety Companion.

Le Cray X qui est entièrement connecté offre jusqu’à 30 kg de support par mouvement de levage. Il est étanche à l’eau et à la poussière. Il est adapté à toutes les utilisations, que ce soit dans les chantiers de construction, les entrepôts ou même les ateliers automobiles. Pour fournir plus de puissance et pour améliorer l’expérience de ses clients, Cray X dispose d’un système de gestion d’énergie complètement repensé. Un autre avantage du nouvel exosquelette de German Bionic est qu’il est très léger, car il est en fibre de carbone.

Une intelligence artificielle intégrée

Le démarrage est facilité par un assistant embarqué. Le Cray X, avec le Smart Safety Companion, est doté d’une technologie IA qui permet la mise en place d’un système d’alerte s’il y a de mauvaises postures. Ainsi, on limite les blessures et prévient la fatigue et les éventuelles erreurs. Le Cray X se connecte facilement aux plateformes IoT des industries et à tous les écosystèmes d’usine intelligente. Il est ainsi possible de l’intégrer dans le processus métier de l’entreprise.

La startup compte de grands clients comme BMW, Ikea ou encore DPD, le spécialiste de la livraison qui emploie 48 000 personnes et qui livre 2 milliards de colis tous les ans.

Lire plus d’articles sur DigiTechnologie :
– Withings lance la balance connectée Body Scan, cliquez-ici
– Tout savoir des robots mobiles autonomes d’iFollow, cliquez-ici
– La robotique aide les chirurgiens dans leurs opérations, cliquez-ici
– Découvrir le bracelet de télésurveillance médicale Bora Band, cliquez-ici
– Wandercraft développe des exosquelettes pour la rééducation, cliquez-ici
– La startup Future Meat Technologies produit de la viande artificielle, cliquez-ici

Share This