Le robot Vikram envoyé par l’Inde sur la Lune s’est écrasé

Le robot Vikram s’est écrasé le 06 septembre 2019 sur la surface lunaire lors de sa descente au sol. Ce qui était censé être le premier atterrissage de l’Inde sur la Lune s’est soldé par un échec.

L’agence spatiale Indienne a précisé qu’elle avait perdu la communication avec l’atterrisseur à environ 2 kilomètres de la surface lunaire.

Si l’atterrissage avait réussi, l’Inde serait devenue le quatrième pays à poser un vaisseau spatial intact sur le satellite naturel de la Terre. Pour l’instant, seuls les États-Unis, la Russie et la Chine détiennent ce titre.

 

L’Inde n’explorera pas le pôle Sud de la Lune

En Inde, le robot Vikram était un élément essentiel de la mission Chandrayaan-2, un projet visant à en savoir plus sur le pôle sud de la Lune, inexploré et très intrigant. De nombreux engins spatiaux lunaires ont rassemblé suffisamment de preuves sur cette région pour suggérer que des quantités importantes de glace d’eau pourraient s’y cacher, notamment au sein de cratères se trouvant dans une ombre permanente.

L’objectif de l’Inde avec Chandrayaan-2 était de faire atterrir des véhicules au niveau du pôle Sud afin de trouver et de mesurer la quantité de glace d’eau.

De plus, Vikram transportait un rover appelé Pragyan. Ensemble, les deux véhicules devaient explorer de près la région à l’aide d’une série d’instruments, dont un sismomètre pour mesurer les tremblements de la lune.

 

Des Hommes sur la Lune en 2024

De nombreuses organisations et pays à travers le monde espèrent comme l’Inde atteindre la Lune.

Au cours des deux prochaines années, diverses sociétés privées américaines s’efforceront de poser des véhicules sur la Lune. De plus, avec la mission Artemis, la NASA s’est engagée à ramener les gens sur la surface lunaire d’ici 2024.

Vikram et Pragyan auraient pu contribuer à tous ces efforts, en particulier s’ils avaient révélé l’existence d’une banquise facilement accessible dans la région du pôle sud.

 

Pour le moment, les questions sur la présence de glace d’eau sur la Lune restent sans réponse. Et cela pourraient durer un certain temps.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Inscrivez-vous à notre newsletter